jeudi 21 juin 2012

Tweetgate : Valérie Trierweiler regrette son tweet

 ~ Commenter

Mercredi dernier, Le Parisien relatait que la compagne de François Hollande aurait confié à une de ses amies avoir "commis une erreur". Ainsi, le journal explique que la journaliste est "anéantie" par sa bévue, que la défaite de Ségolène Royal aux élections législatives ne lui a pas "mis du baume au coeur" et que l'explication avec François Hollande a été "orageuse".

Valérie Trierweiler, n'avait en effet pas trouvé mieux que de déclencher un "tweetgate" en écrivant sur son fil Twitter quelques jours avant le second tour des législatives 2012, et alors que le président de la République venait de soutenir Ségolène Royal : 
"Courage à Olivier Falorni qui n'a pas démérité, qui se bat aux côtés des rochelais depuis tant d'années dans un engagement désintéressé"
Ainsi, quand Ségolène Royal a apporté son soutien à François Hollande pendant les primaires, l'actuelle Première dame aurait "pété les plombs" : "Tu m'as menti", a lancé, devant témoins, la Première dame à son compagnon.

"Elle n’a pas bien calculé les conséquences que son tweet aurait sur l’autorité du chef de l’Etat, sur le PS, sur ses enfants et ceux de François Hollande", témogine un ami dans Le Parisien. Bien qu'elle trouverait les réactions "disproportionnées"Valérie Trierweiler, aurait promis d'être plus prudente à l'avenir et de s'astreindre à un peu plus de "réserve". Espérons...

0 commentaires:

Publier un commentaire