jeudi 21 juin 2012

Breivik : le Parquet requiert l'internement psychiatrique

 ~ Commenter


Le procureur norvégien au procès d'Anders Behring Breivik a demandé que le jeune militant d'extrême droite accusé d'avoir tué 77 personnes l'été dernier soit déclaré pénalement irresponsable et interné dans un hôpital psychiatrique. "Notre demande est qu'il soit contraint de suivre des soins psychiatriques" dans un établissement fermé, a-t-il déclaré au terme d'un réquisitoire de près de trois heures. Mais le diagnostic psychiatrique été contredit par une contre-expertise et l'ensemble des autres psychiatres appelés à témoigner au tribunal d'Oslo, y compris ceux qui ont observé l'accusé en détention.

Ainsi, dans l'acte d'accusation formel dressé en mars, les deux procureurs s'étaient prononcés pour l'internement psychiatrique, tout en laissant la porte ouverte à une demande d'emprisonnement si de nouveaux éléments sur la santé mentale de l'extrémiste de droite devaient émerger. En effet, rien n’est encore définitif : Si les juges devaient aboutir à une conclusion différente sur la santé mentale de l’accusé, celui-devrait être condamné à 21 ans de rétention de sûreté, une peine de prison qui peut être prolongée indéfiniment tant qu’il sera considéré comme dangereux, a ajouté le procureur Svein Holden.

De son côté, la défense devrait quant à elle demander l'acquittement puisque l'accusé a choisi de plaider non coupable. Reste qu’Anders Behring Breivik tient pour sa part à être reconnu sain d'esprit, de peur de voir son idéologie invalidée par un diagnostic pathologique. Pour lui, un internement psychiatrique serait "pire que la mort".

Le verdict est attendu le 20 juillet ou le 24 août.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire