samedi 16 juin 2012

Les Français n'approuvent pas le tweet de Valérie Trierweiler

 ~ Commenter


Le président François Hollande devrait s'assurer de la majorité nécessaire pour gouverner dimanche au second tour des élections législatives en France, malgré une fin de campagne enflammée par le psychodrame politico-sentimental du tweet de sa compagne Valérie Trierweiler.

Selon un sondage Harris Interactive pour le magazine Gala, 69% des Français considèrent que Valérie Trierweiler a eu tort de prendre position publiquement, mardi via Twitter, en faveur d’Olivier Falorni, le concurrent socialiste de Ségolène Royal pour le second tour des élections législatives à La Rochelle.
Interrogée à ce sujet jeudi matin sur RTL, la première secrétaire du PS, Martine Aubry, a ainsi souhaité - comme l'avait fait avant elle le premier ministre, Jean-Marc Ayrault - que Valérie Trierweiler «soit plus discrète».

Les instituts de sondages estiment que cette affaire, aux confins de la politique et de la vie privée, aura en revanche peu d'impact à court terme sur le vote des Français.

Ainsi, selon l'institut Ifop, le Parti socialiste du chef de l'Etat, vainqueur du 1er tour dimanche dernier, devrait même pouvoir compter sur une majorité absolue à l'Assemblée nationale avec deux petits parti qui lui sont très proches. Ainsi les socialistes "n'auraient pas à compter nécessairement sur l'appui des autres forces de gauche que sont le Front de Gauche (gauche radicale) et Europe Ecologie Les Verts (écologistes) pour faire passer certains textes de lois", relève l'un de ses experts, Jérôme Fourquet

Quant à Ségolène Royal, selon un nouveau sondage BVA pour Le Parisien de vendredi,  elle serait toujours battue dimanche dans la 1ere circonscription de Poitou-Charentes face au dissident Olivier Falorni (45% d'intentions de vote contre 55%).

0 commentaires:

Publier un commentaire