lundi 23 juillet 2012

PSA : Philippe Varin va tenir compte des demandes de François Hollande

 ~ Commenter
Faisant suite à sa rencontre avec Arnaud Montebourg, Philippe Varin, président du directoire de PSA, s'est "clairement engagé", aujourd'hui lundi 23 juillet 2012, lors d'un entretien avec Jean-Marc Ayrault, à prendre des mesures "tenant compte des demandes" de François Hollande et du gouvernement sur le plan de restructuration au sein du groupe automobile PSA Peugeot Citroën. En effet, lors de son interview du 14 juillet, faisant suite au défilé militaire, François Hollande avait notamment affirmé que le plan de restructuration était "en l'état inacceptable" et devait être "renégocié".

Parmi ces "demandes" du gouvernement figurent notamment, selon un communiqué de Matignon, "la limitation de l'impact sur l'emploi" du plan de restructuration chez PSA, "l'accompagnement de chaque salarié jusqu'à l'obtention d'un emploi" ou encore "le maintien d'une activité industrielle sur le site d'Aulnay-sous-Bois". De manière plus détaillée, le gouvernement demande également  des engagements forts sur la mise en place d'un "plan de revitalisation" du bassin d'emploi rennais, où des suppressions de postes sont aussi annoncées, et "l'accompagnement des sous-traitants et prestataires" des sites de Rennes et de Aulnay.

De son côté, Philippe Varin a assuré avoir eu avec Jean-Marc Ayrault "un dialogue très constructif", ajoutant : "Nous avons aussi réaffirmé notre attachement à un dialogue social exemplaire " au sein de PSA. C'est plutôt une bonne nouvelle pour les salariés de PSA, mais attendons voir quels seront les effets réels...

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire