mardi 3 juillet 2012

PSA Peugeot Citroën : 10 000 suppressions d'emplois en France ?

 ~ Commenter

Selon Christian Lafaye, délégué central Force ouvrière, qui assure à l'AFP tenir ses informations de personnes "haut placées à PSA" : la direction, dont le président est sur la sellette, pourrait à l'occasion du CCE "nous mettre sous les yeux" un "plan" de réduction de "8 à 10 000 postes", via des suppressions, redéploiements et départs volontaires.

La fermeture pressentie d'Aulnay, les "sureffectifs à Rennes", le plan de départs volontaires en cours: "tout ça est cohérent", "on me dit que c'est possible", rapporte M. Lafaye.  Du côté du site d'Aulnaie, son directeur industriel Denis Martin n'avait pas exclu la fermeture du site - qui est l'un des plus gros employeurs de Seine-Saint-Denis avec 3 000 CDI et 300 intérimaires - faisant valoir que "c'est dans le cadre d'une instance comme le CCE qu'une décision comme celle-ci peut être prise".

Or, PSA Peugeot Citroën a convoqué un comité central d'entreprise (CCE) extraordinaire le 12 juillet pour informer les représentants syndicaux de "la situation économique du groupe" et des mesures à prendre pour redresser la barre, selon une copie de la convocation que s'est procurée l'AFP. De son côté, PSA refuse de commenter les "rumeurs" avant ce rendez-vous, dont l'ordre du jour sera un "point de la situation économique du groupe et sur les mesures à mettre en oeuvre pour son redressement".

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire