vendredi 29 juin 2012

Soda et Colas, faut-il arrêter d'en boire de toute urgence ?

 ~ Commenter
Déjà montrés du doigt à de multiples reprises - notamment depuis que le maire de New York, Michael Bloomberg, a demandé l'interdiction dans la restauration des boissons sucrées d'une contenance supérieure à un demi-litre, Coca-Cola comme les autres fabricants de sodas ne vont sans doute pas apprécier la dernière enquête de 60 millions de consommateurs.


En effet, grâce à l'Institut national de la consommation (INC), dont le magazine 60 Millions de consommateurs vient de publier un dossier sur la composition de diverses boissons dont les colas, on découvre que des marques aussi connues que Coca-Cola ou Pepsi contiennent de l'alcool, certes à très faible dose et en respectant la réglementation actuelle. Les ingénieurs de l'INC qui ont analysé ces colas y ont également trouvé différentes substances potentiellement allergisantes comme le cinnamaldéhyde ou le safrole, naturellement présent dans certains végétaux mais interdit par la FDA en tant qu'additif alimentaire. Quant au colorant E 150D ou à l'acide phosphorique, ils suscitent un certain nombre d'interrogations pour la santé, sans parler des conséquences de l'absorption du sucre contenu en grande quantité dans ces boissons.

Bref, une enquête qui, si elle n’apprend rien de vraiment nouveau, tant les boissons industrielles font régulièrement l’objet d’accusations, montre combien toutes les boissons présentes dans les supermarchés sont finalement composées des mêmes produits.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire