jeudi 6 septembre 2012

Sécurité routière : le premier radar tronçon...

 ~ Commenter
C'est dans le Doubs que le premier radar tronçon a été activé, à minuit, le samedi 25 juillet 2012. Si 40 millions d'automobilistes loue "une forme de contrôle qui correspond plus à l'esprit du Code de la route", comparativement avec les radars classiques, l'association rappelle que la moyenne des radars cabines n'est que de 16 infractions par jour, bien loin des 153 du radar tronçon. Ainsi, ramené à l'échelle d'une année, ce chiffre correspondrait donc à 55 845 verbalisations, soit une somme de plus de 2,5 millions d'euros d'amendes récoltés, avertit l'association.

Ainsi, 40 millions d'automobilistes monte une nouvelle fois au créneau contre la politique de répression en matière de sécurité routière. Avec cette nouvelle contestation, elle réaffirme en effet sa position sur la politique de sécurité routière qu'elle considère focalisée sur la répression de la vitesse.

Qu'est-ce qu'un radar tronçon ?
C'est un radar constitué de deux points de mesure, séparés l'un de l'autre de plusieurs kilomètres. Il va ainsi repérer le passage des véhicules entre ces deux points puis calculer la vitesse moyenne sur le tronçon. À la différence d'un radar classique, il est donc possible de mesurer la vitesse de manière moins ponctuelle et donc plus vraisemblablement par rapport à la conduite réelle.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire