mercredi 26 septembre 2012

Les logements BBC : Bâtiments Basse Consommation

 ~ Commenter
2013, non ce n'est pas la fin du monde, bien au contraire, c'est le début d'une nouvelle ère pour la construction. Avez-vous déjà entendu parler des logements BBC : Bâtiment Basse Consommation ? Au 1er janvier 2013, il seront généralisés à toutes les nouvelles constructions. Cette nouvelle réglementation, c'est la RT2012. Mais que va-t'elle changer pour les particuliers ?

A partir du 1er janvier 2013, tous les permis de construire déposés pour les maisons neuves, devront respecter la nouvelle réglementation thermique RT2012. Celle-ci obligera de ne pas dépasser une consommation d'environ 60 kWh d'énergie primaire par m2 et par an. Sachant qu'en moyenne les constructions neuves actuelles consomment le double, et le bâti existant 4 fois plus, c'est un véritable saut en avant ! Comme exemple, seriez-vous intéressé par une maison de 100m2, vous coûtant moins de 40 euros par mois de chauffage et d'eau chaude ?
La priorité est mise sur l'enveloppe, avec une isolation très poussée, une bonne orientation pour valoriser les apports solaires, et une meilleure maîtrise de la ventilation dans le logement. Ce dernier point exige une grande qualité de mise en oeuvre de la part des professionnels.
Avec la RT2012, l'usage d'énergie renouvelable devient obligatoire. Vous pouvez choisir entre les solutions bois, le solaire thermique, les pompes à chaleur, ou une autre solution comme la cogénération... Ces solutions sont d'ailleurs les moins coûteuses à l'usage.
De l'autre côté, la performance attendue rend pratiquement impossible le choix du chauffage électrique ainsi que du ballon d'eau-chaude électrique.

Le surcoût de ces constructions est de l'ordre de 15%, mais largement compensé dans la durée, par les économies d'énergies générées. Sachant que le coût des énergies augmente d'environ 5% par an, il devient d'autant plus important de viser la performance.
Pour 2013, comme la performance devient une obligation, il n 'y aura également plus d'aides financières de la part de l'État pour la construction performante. Actuellement et jusqu'à fin décembre, le crédit d'impôt ouvre encore droit à une aide en faveur des énergies renouvelables pour la construction.
Sur un aspect écologique, les constructions d'après 2013 permettront de réduire significativement leurs émissions de gaz à effet de serre, à l'origine du réchauffement climatique.
Si vous construisez votre logement avant cette réglementation, vous pouvez tout de même opter pour une maison labellisée BBC, vous assurant une maison d'aussi bonne qualité. Le deuxième intérêt est de ne pas dévaloriser sa nouvelle maison par rapport aux constructions de 2013. Cette différence de performance serait visible sur le Diagnostic de Performance Énergétique (DPE).
Peut-on encore faire mieux ? Eh bien oui, la prochaine étape de la construction performante est la "maison passive" : la maison sans chauffage, et à plus long terme la "maison à énergie positive" : qui produit plus d'énergie que ce qu'elle n'en consomme. Ces dernières maisons devraient se généraliser en 2020.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire