mercredi 26 septembre 2012

Catéchisme ou catéchèse ?

 ~ Commenter
La Leçon de catéchisme - Jules-Alexis Muenier
Autrefois, les enfants allaient au catéchisme, aujourd'hui, ils font de la catéchèse. Quelle est la différence ?

Tous ceux qui étaient enfants avant le concile Vatican II se souviennent des séances de catéchisme. Le mercredi matin, parfois l'après-midi, le dimanche après-midi, avant les Vêpres, le prêtre attendait les enfants inscrits et ils étaient nombreux. Ceux qui n'y allaient pas étaient rares. Il fallait apporter son livre et après la prière, le prêtre ou sa soeur qui était au presbytère, commençait le catéchisme. Assis sur des bancs dans la sacristie, lorsqu'il ne faisait pas trop froid, ou au presbytère quand les jours étaient rigoureux, personne ne bronchait. A tour de rôle, nous étions interrogés. Debout, les mains derrière le dos, on attendait la question. II fallait répondre exactement ce qui était écrit sur le livre sinon, c'était une leçon non sue. Nous étions notés sur six, allez savoir pourquoi... si vous n'aviez rien oublié, vous entendiez : "c'est bien, tu auras six aujourd'hui", mais qu'il manque un mot ou qu'il soit mal prononcé, la note descendait rapidement jusqu'à deux ou trois. Ces notes étaient importantes pour le jour de la communion solennelle, car en fonction d'elles, nous étions en tête ou en queue du cortège pour rentrer dans l'église.
Ce catéchisme laisse des souvenirs dans toutes les mémoires et les garçons sont toujours très fiers de pouvoir dire, de préférence devant un prêtre, qu'ils ont été enfants de choeur. Aucun enfant n'est resté indifférent à ces moments qui n'étaient pas toujours amusants, mais après la leçon, le prêtre passait un petit film Tintin et Milou, nous les connaissions par coeur mais c'était le bon moment de le journée. Nous apprenions tous les contenus de la foi, de ce que l'on devait faire ou ne pas faire. Nous connaissions les commandements de Dieu, de l'Église, les sacrements, les prières et le signe de croix car il était toujours fait avant et après les leçons.

Pourquoi maintenant parler de catéchèse ? Ce changement de mot veut dire quelque chose. La pédagogie a changé : d'un enseignement scolaire, nous sommes passés à une formation vivante qui se veut plus proche de la vie de chacun. La catéchèses, de nos jours, essaie d'apprendre pour comprendre et rencontrer Dieu. Il n'est pas facile, à l'heure actuelle, d'être un bon ou une bonne catéchiste, il faut savoir doser 1'enseignement, la compréhension dans le monde où nous vivons. Saint Pie X écrivait en 1905 : "Si d'une terre qui n'a pas reçu de semence, il est vain d'attendre une moisson, comment espérer de bonnes générations si elles n'ont pas été instruites au moment nécessaire, de doctrine chrétienne." L'avenir est sans doute au catéchisme interactif. L'abbé Bruno Schaeffer a écrit : "Cinq siècles de catéchisme et cinquante ans de catéchèse." Aujourd'hui encore, qui est notre meilleur catéchiste sinon le Christ ? Lui-même enseigne au fil du chemin le Royaume des cieux, ses relations avec son Père. Saint-Paul nous dit : "Dieu veut que tous les hommes soient sauvés et qu'ils viennent à la connaissance de la vérité."

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire