jeudi 28 juin 2012

Les chambres d'hôtel baignent dans les bactéries fécales !

 ~ Commenter



Nous revenons aujourd'hui sur les résultats d'une étude menée par des chercheurs américains dans six chambres d'hôtel du Texas, de l'Indiana et de Caroline du Sud. Ces chercheurs de l'université de Houston se sont penchés sur la propreté des objets comme les télécommandes, les interrupteurs, ...
Les résultats sont inquiétants : 80 % des surfaces des objets analysées contiennent des bactéries d'origine fécale.
En France comme dans les autres pays, il n'existe aucune réglementation d'hygiène dans ce domaine, aucun contrôle, si ce n'est celui de la Direction Départementale des Affaires Sanitaires et Sociales (DDASS) et seulement à la suite d'une plainte.


Katie Kirsch, de l'université de Houston, qui a présenté les résultats de leur enquête lors de la dernière réunion de la Société américaine de microbiologie conclut en disant que "la méthode actuelle d'évaluation pour la propreté des chambres est seulement basée sur une inspection visuelle, ce qui s'est toujours révélé inefficace pour mesurer les niveaux de salubrité".

"Il n'existe pas de protocole de nettoyage dans les hôtels comme dans les hôpitaux", confirme Laurent Duc, président de la branche hôtellerie de l'UMIH (Union des Métiers et des Industries de l'Hôtellerie) qui regroupe la moitié des 20 000 établissements français. Or, l'identification des points sensibles à l'intérieur des chambres pourrait permettre d'établir de bonnes pratiques d'hygiène et de réduire les risques potentiels que peuvent présenter la contamination microbienne.

0 commentaires:

Publier un commentaire