vendredi 22 juin 2012

Académie de médecine : Il faut doubler la dose de vitamine D

 ~ Commenter



"Il n'y pas assez de vitamines D dans l'alimentation, il faudrait manger 400 g de saumon par jour pour remplir ses apports", relève le professeur Bernard Salle, membre de l'Académie nationale de Médecine.
Ce dont on est sûr aujourd’hui, c’est que pour que l’organisme fonctionne correctement, le taux sanguin de 25(OH)D, métabolite actif de la vitamine D et reflet de la quantité de vitamine D circulante, doit être compris entre 20 et 30 ng/ml, à doser non pas systématiquement mais si la situation clinique le justifie. Même si des discussions subsistent quant à la moyenne acceptable, l'Académie considère qu'un taux de vitamines D mesuré doit être au moins égal à 30 nanogramme/millilitre de sang, ce qui ne concerne que 20% de la population.

En mars dernier,  une étude épidémiologique menée par l’Unité de surveillance et d’épidémiologie nutritionnelle de l’Institut de veille sanitaire (InVS), publiée dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH), avait montré que plus de 80 % des Français avaient un déficit chronique en vitamine D. 
Or, comme il n’est pas question de prescrire à des adultes a priori sains 24 gouttes quotidiennes de vitamine D, la dose conseillée pour atteindre les 30 ng/ml de 25(OH)D est de 45 000 UI par mois et en attendant la mise sur le marché de cette forme à ce dosage (la demi-vie de la vitamine D est de 3 semaines environ), les auteurs du rapport suggèrent une dose trimestrielle de 100 000 UI en une ampoule telle qu’elle devrait être systématiquement proposée aux adolescents au décours de l’hiver.



0 commentaires:

Publier un commentaire