mardi 31 juillet 2012

Automobile : Contrôle technique plus sévère !

 ~ Commenter
C'est devenu une habitude : chaque année, le nombre de points à vérifier lors du contrôle technique augmente et la facture pour l'automobiliste aussi ! 2012 n'a pas échappé à la règle avec 125 points de contrôle au lieu de 118.

Au niveau des nouveaux éléments contrôlés et dont les anomalies entraînent un signalement, on trouve le système de désembuage du pare-brise et notamment ses ouïes d'aération en plus des essuie-glaces et du lave-glace, les feux antibrouillard qui devront non seulement fonctionner mais être bien réglés, le klaxon inspecté et testé, l'état du compteur de vitesse et la présence dans le véhicule du triangle de pré-signalisation. Si l'antivol de direction qui s'actionne au volant (le "Neiman") est  défectueux, sa réparation devient obligatoire  pour obtenir le macaron CT.

Contre-visite
Davantage de défauts jusqu'alors simplement signalés font désormais l'objet d'une contre-visite. C'est le cas de l'assistance de freinage dont les voyants lumineux sont surveillés de près. Ainsi, le voyant de pression de circuit doit rester éteint alors que celui indiquant l'insuffisance de liquide de freins doit s'allumer lorsqu'on met le contact. Le système de direction assistée ne doit présenter aucune avarie, tout comme la suspension et les roulements de roue. Aucun jeu excessif, résistance anormale ou défaut d'étanchéité n'est toléré.

Avec ces nouveautés, le contrôle technique dure environ 5 minutes de plus qu'auparavant. Son prix est également en hausse de 5 à 8 % même si celle-ci n'est pas répercutée de manière  identique selon les centres. Reste que la facture des réparations obligatoires risque de grimper en flèche et mettre dans l'embarras les automobilistes les plus modestes.

Certains ne manquent d'ailleurs pas de s'interroger : changer une direction assistée ou un circuit de suspension qui fuit légèrement sans pour autant présenter des dysfonctionnements, est-ce un véritable gage de sécurité ou une bonne affaire pour les garagistes ?

0 commentaires:

Publier un commentaire