jeudi 21 juin 2012

L'UFC-Que Choisir attaque 10 opérateurs sur les offres "illimitées"

 ~ Commenter



Même si l'UFC-Que Choisir se félicite d'avoir été entendue sur l'usage inexact pour elle du terme "illimité" dans les offres 3G, dans le même temps, elle regrette le manque de transparence des opérateurs sur les appels dits "illimités".


Au titre des "clauses abusives qui perdurent dans les contrats et qui sont particulièrement préjudiciables pour les consommateurs", l'UFC-Que Choisir cite "l'usage des services encore trop souvent limité par des notions floues telles que 'mauvaise utilisation', 'utilisation abusive, excessive', 'envoi en masse'""Cette imprécision empêche le consommateur d'optimiser et de sécuriser sa consommation; d'autant que les sanctions peuvent varier (frais supplémentaires, suspension, résiliation) et que très souvent, elles ne sont pas précisées".

L'association de défense des consommateurs tient à souligner qu'elle a été "particulièrement scandalisée de l'utilisation du terme 'illimité' par Numericable pour des offres limitées (environ 14 heures par mois), ce qui a conduit l'association à déposer plainte à l'encontre de Numericable sur le fondement de la pratique commerciale trompeuse".


0 commentaires:

Publier un commentaire