mercredi 20 juin 2012

The Amazing Spider-Man était en avant première à Londres

 ~ Commenter

Cinquante ans exactement après la naissance de «Spidey», c'est le jeune Marc Webb à qui revient le redoutable honneur de relancer la franchise. Nouveau venu à Hollywood, ce jeune cinéaste de 35 ans a seulement signé en 2009 une comédie romantique indépendante, douce amère, 500 jours ensemble, avec Joseph Gordon-Levitt et Zooey Deschanel.

Mais pourquoi diable avoir mis en chantier un "reboot" de Spider-Man seulement cinq ans après le dernier film Spider-Man 3 ? La première trilogie signée Sam Raimi avec Tobey Maguire est encore fraîche dans les mémoires. Tout simplement parce qu'au box office mondial la franchise Spider-Man a rapporté la bagatelle de 2, 5 milliards de dollars depuis 2002! Du coup, après une hésitation en 2010 sur le 4e épisode de Spider-Man qui devait être réalisé par Sam Raimi et son équipe, les dirigeants de Marvel et Sony Columbia ont décidé de relancer les dés en racontant à nouveau les origines de l'Homme-Araignée.

Ce n'est plus la rousse Mary Jane Watson qui tient le rôle de la bien-aimée de Peter Parker, mais bien la blondissime Gwen Stacy incarnée à l'écran par Emma Stone, et dont le personnage meurt tragiquement, jetée du haut du pont de Brooklyn par l'infâme Bouffon vert, dans le numéro 121 de The Amazing Spider-Man en juin 1973.

En tout cas, un style clairement différent pour cet "Amazing Spider-Man", qui s'apparente plus à un "teenage movie" survitaminé qu'à la géniale fable mélodramatique de Raimi. Ainsi, "Peter Parker a un côté rock-punk qui est très décalé et amusant et c'est quelque chose qu'Andrew Garfield incarne d'une façon totalement nouvelle à l'écran", analyse le réalisateur Marc Webb.

Le film sortira dans les salles en France le 4 juillet prochain.

Voir la vidéo du trailer officiel de The Amazing Spider-Man :

0 commentaires:

Publier un commentaire