lundi 25 juin 2012

RIM va-t-il se séparer de BlackBerry ?

 ~ Commenter

Englué dans une situation périlleuse, comment RIM compte-t-il rebondir ? Le fabricant canadien du BlackBerry compte dévoiler un plan stratégique d’ici la fin de l’été.

Alors que RIM est plus que jamais dans l’oeil du cyclone, avec en point de mire un avenir plus qu’incertain, le Sunday Times laisse entendre que l’une des options envisagées serait de diviser l’entreprise afin de vendre l’ensemble de l’activité portant sur les terminaux BlackBerry.

On se souviendra par exemple que certains actionnaires et analystes ont déjà posé la question il y a plusieurs trimestres de la pertinence d'une séparation de l'activité hardware de RIM ou de la cession d'une partie de sa propriété intellectuelle. De plus, fin mai, en même temps qu'un avertissement sur résultats, Thorsten Heins indiquait avoir recruté deux banques d'affaires pour évaluer toutes les pistes possibles, d'une cession à une séparation d'activités.

L'hypothèse d'une scission du groupe pour faire de l'activité hardware une entité indépendante n'a donc rien d'étonnant, de même que la possibilité d'une cession d'une participation à un grand groupe. RIM conserverait alors l’activité réseau et services dans laquelle figure la messagerie BBM ainsi que les services messagerie et d’administration pour les entreprises qui seraient commercialisés sous forme de licences, la solution proposée par Jim Balsillie peu de temps avant son éviction de la firme canadienne.

0 commentaires:

Publier un commentaire